Éducation à la santé à l'école : pratiques et représentations des enseignants du primaire:School health education: practices and representations of primary school teachers

Jourdan, Didier, Piec, Isabelle ORCID: https://orcid.org/0000-0002-0648-1330, Aublet-Cuvelier, Bruno, Berger, Dominique, Lejeune, Marie-Line, Laquet-Riffaud, Anne, Geneix, Christian and Glandier, Phyllis Yvonne (2002) Éducation à la santé à l'école : pratiques et représentations des enseignants du primaire:School health education: practices and representations of primary school teachers. Sante Publique, 14. pp. 403-423. ISSN 2104-3841

Full text not available from this repository. (Request a copy)

Abstract

Améliorer la connaissance des pratiques et des représentations des enseignants de l’école primaire quant à leur rôle dans le champ de l’éducation à la santé (ES), identifier les résistances individuelles et structurelles ainsi que les besoins en termes de partenariat et de formation constituent des objectifs importants de la recherche en ES. Une étude quantitative sur un échantillon représentatif de la population des enseignants du premier degré en région Auvergne (n = 673) a été réalisée entre avril et décembre 2001. Les résultats montrent que la majorité des enseignants déclare pratiquer l’ES. L’approche est principalement thématique, essentiellement limitée à des séquences pédagogiques puisqu’elle n’est intégrée à un projet que dans 20 % des cas. Un maître sur trois a fait appel à des partenaires issus majoritairement de la santé scolaire, les parents quant à eux, ne sont qu’exceptionnellement associés. Les paramètres influençant les pratiques et les représentations des enseignants sont : (1) le fait de travailler en zones ou réseaux d’éducation prioritaire et en regroupement pédagogique intercommunal ; les enseignants sont plus nombreux à faire de l’ES dans ces écoles que dans les autres, et (2) le fait d’avoir reçu une formation. Ces résultats suggèrent qu’une politique visant la généralisation de la prise en compte de l’ES à l’école doit développer la formation ainsi que soutenir et accompagner les dynamiques collectives au sein des écoles. A better understanding of primary school teachers' practices and representations toward health education (HE), and identification of individual or structural resistance as well as the partnership and training needs all constitute important goals in HE research. A quantitative study was conducted between April and December 2001 on a representative sample of the population of primary school teachers (n = 673) in the Auvergne region. The results demonstrate that the majority of teachers declare practicing and implementing HE. The approach is primarily thematic, essentially limited to a few lessons since it is only integrated into a broader project 20% of the time. 30% of teachers work in partnership, mainly with partners in school health; however, parents are rarely involved in HE activities. Parameters which influence the teachers' practices and representations are: (1) prioritizing work within an educational network and an inter-communal pedagogical regrouping, with the advantage that there are a greater number of teachers to do HE in these schools than in others, and (2) receiving initial or in-service training. These results suggest that a policy aiming to generalize the inclusion of HE in French primary schools must develop teacher training as well as support and accompany the collective dynamics within schools.

Item Type: Article
Faculty \ School: Faculty of Medicine and Health Sciences > Norwich Medical School
Related URLs:
Depositing User: LivePure Connector
Date Deposited: 15 Sep 2022 09:31
Last Modified: 23 Sep 2022 02:58
URI: https://ueaeprints.uea.ac.uk/id/eprint/88308
DOI: 10.3917/spub.024.0403

Actions (login required)

View Item View Item